COOPÉRATIVE DU PORT DE TANNAY

Historique

Préambule….où un parcours parsemé d’embûches… 

  • Le projet de réaménagement du port actuel dit « rade foraine » remonte au début des années 1970. Le projet du Port du Tannay, s’appuie sur le plan directeur cantonal des rives vaudoises du Lac Léman élaboré et adopté en date du 7 mars 2000 par décret du Grand Conseil du Canton de Vaud qui a toujours fait état du développement du port d’environ 250 places et des plans directeurs des communes riveraines adoptés par les conseils communaux en 2000 et 2001.

  • 1960/64 - création du port actuel au moyen des remblais de l’exposition nationale de et de l’autoroute A1, par l’intermédiaire du regretté Maurice Gremion

  • 1974 - premières études de renforcement et d’agrandissement du port actuel par les autorités communales de Mies et de Tannay

  • 1978 – 1er plan du bureau Cottier (actuellement Conus & Bignens) - 18 projets au total entre 1978 et 2010 avec plus de 30 variantes!

  • 1993 - sondage auprès des habitants de Mies & Tannay pour le projet de construction d’un nouveau port, projet plébiscité par 584 ménages

  • 1995 - présentation du « projet  parapluie » à la salle communale de Tannay

  • 1995 - Les Conseils communaux de Mies et Tannay votent un crédit d’étude de CHF 200’000.00 réparti par moitié entre les deux communes, pour la construction d’un nouveau port attribué au GEPIMT

  • 1997 - nouveau projet de style traditionnel

  • 1998 - retrait du projet après + de 150 oppositions

  • 1999 – mise en place d’un concept de coopérative intercommunale pour la relance du projet

  • 2000 – création de la coopérative

  • Les communes de Mies et de Tannay on réalisé qu’un tel projet devait s’inscrire dans une durée supérieure à celle d’une législature, nécessitant l’implication personnelle importante et nécessaire des différents acteurs. De fait, un tel projet ne pouvait tout simplement pas être mené dans le cadre d’une gestion communale s’appuyant sur des politiciens et des membres de « milice » en raison du nombre important  de tâches dévolues aux communes. L’idée de recourir à une coopérative est issue des recommandations de l’État et, de l’expérience de différentes communes, lors des études préliminaires, de la conception ou lors de la création d’installations portuaires (Founex, Lutry, Nyon, Rolle)

  • 2001 – appel aux souscripteurs des communes riveraines dans une première phase et de la Terre Sainte dans une 2ème phase

  • 2005 – refus du Conseil communal de Mies de lever les oppositions « enterrant » ipso facto le projet du port intercommunal projeté

  • 2006-2010 – études diverses pour la relance du PPA du Torry (Plan partiel d’affectation) sous la seule autorité communale de Tannay en collaboration avec la coopérative, rebaptisée en 2010 « Coopérative du port de Tannay »

  • 2010 – lancement du projet du PPA du Torry à la fin de l’année 2010

  • 2012-13-ou 14 ??? inauguration du port de Tannay et de son espace lacustre.