COOPÉRATIVE DU PORT DE TANNAY

En mars 2015, il y maintenant 2 ans, les Tannayrolis refusaient le PPPA ou plan partiel d’affectation du Port de Tannay lequel prévoyait son agrandissement raisonnable, ainsi qu’une mise en conformité de ce dernier, afin de répondre aux exigences écologiques prescrites par l’ASL (association pour la sauvegarde des Eaux du Léman)sous le label « Pavillon bleu ».

Derrière cet échec, l’on peut mesurer l’incompréhension et la tristesse des initiateurs, issus de l’Exécutif et du Législatif des 2 communes, lesquels s’étaient mis bénévolement à disposition de ces dernières durant plus de 15 ans, après le rejet en 1998 du premier projet présenté et plébiscité par les communes en 1995 et non respecté par le bureau d’architectes mandaté par ces dernières.

En 2005 un deuxième projet de port de type « râteau ou banane » avait été présenté, conforme à l’aspiration des Conseils communaux de Mies et de Tannay exprimés en 1995 et avait capoté devant le Conseil communal de Mies.

Sur la demande de nombreux habitants et souscripteurs la Coopérative, en collaboration avec la Commune de Tannay, remettaient en 2006, « le métier sur l’ouvrage » et proposaient en 2010 unprojet portuaire limité au seul territoire de la commune de Tannay, la Commune de Mies n’ayant pas voulu participer à ce nouveau challenge. Ce projet a par la suite été souvent débattu avec passion mais toujours accepté par le législatif de la Commune de Tannay.

Le projet présenté par voie de référendum en mars 2015 aux habitants de Tannay, n’a pas résisté à la désinformation, la calomnie et les diffamations utilisées par les opposants lesquels ont toujours refusé de débattre publiquement avec les autorités et les membres de la coopérative de ce projet important. Triste, lamentable mais c’est ainsi et il nous faut admettre avec regret le verdict populaire !

Vous trouverez sur le lien la page historique de ce site tout l’historique de cette saga, il faut le dire un tantinet vaudevillesque…et les quelques 20'000 heures de travail et largement plus d’un million de francs jetés à la poubelle!

Et maintenant me direz-vous ?
Au lendemain du rejet du PPA du Port de Tannay, MM. Jean-Claude Gandur, Walter Hauser et Roland Giobellina ont démissionné de leurs postes d’administrateurs de la Coopérative démissions qui ont été publiées en date du 28 mars 2017.

Après les élections communales de 2016, la Commune de Tannay a relancé un projet de port en compagnie de la Commune de Mies, en voulant le ramener à des dimensions plus modestes. Parallèlement celle-ci a annoncé publiquement son intention de faire disparaître le camping et de modifier la cuisine de la buvette du port de Tannay, reprenant ainsi les intentions initiales des projets précédents concernant la cuisine et les installations sanitaires mais en totale contradiction des engagements officiels pris publiquement avec les campeurs en 2006 lors de la transformation du camping en un camping nomade…le monde change à la lumière des élus !

Notre coopérative attend de voir le projet qui sera présenté et continuera à défendre vos intérêts et ceux d’une certaine idée de la navigation tel que l’a proposé l’ASL (Association pour la Sauvegarde des Eaux du Léman), laquelle doit, à notre sens respecter non seulement les eaux du lac Léman et l’environnement lacustre, en dotant les infrastructures portuaires de l’eau et de l’électricité et des bacs de rétention pour les eaux claires et les eaux usées, mais aussi garantir la protection des gens et des biens et l’usage du lac aux navigateurs durant toute l’année.

Vous trouvez dans ce document (PortTannay-Bilan-compte-resultats-24.5.2017.pdf) l’historique complet des dépenses de notre coopérative au 30.05.2017 et le bilan certifié par la Fiduciaire Heller. Vous remarquerez aussi la totale transparence des comptes et le bénévolat total des membres de la coopérative ce durant 15 ans !

PortTannay-Bilan-compte-resultats-24.5.2017.pdf